Pas de commentaire

Les arbres contribuent à réduire notre facture d’énergie

Une nouvelle recherche démontre que les forêts urbaines et communautaires permettent de réaliser des économies considérables en réduisant les coûts d’énergie associés au chauffage et à la climatisation des constructions résidentielles.

Selon l’USDA Forest Service, l’énergie utilisée pour chauffer et climatiser les habitations aux États-Unis serait plus élevé de plus de 7 % si les forêts urbaines n’existaient pas, ce qui représente des économies de quelque 7,8 milliards de dollars par année au chapitre des coûts d’énergie.

« Les forêts urbaines représentent pour les municipalités et les propriétaires d’habitation des investissements qui peuvent réduire les coûts directement en zone urbaine et faire épargner de l’argent aux propriétaires, commente David Nowak, l’auteur principal de l’étude qui est rattaché au bureau du nord de l’USDA Forest Service. Cette étude nous fournit des estimations pour les États et pour le pays sur les réductions de la consommation d’énergie attribuables aux arbres afin de permettre aux décideurs de mieux comprendre les avantages des arbres et leur valeur pour les collectivités. »

Les résultats de l’étude, intitulée « Residential building energy conservation and avoided power plant emissions by urban and community trees in the United States », ont récemment paru dans la publication Urban Forestry and Urban Greening et on peut les consulter ici .

Billets de blogue récents

Billets de blogue similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu