2 Commentaires

L’usine Baie-Comeau atteint un million d’heures sans blessure enregistrable!

Usine de papier de Baie-Comeau

Chez Résolu, nous préconisons une approche préventive et proactive dans le domaine de la sécurité, encourageant nos employés à déceler et à signaler les dangers potentiels afin de prévenir les accidents avant qu’ils ne se produisent.

La sécurité est une valeur fondamentale de notre entreprise. Grâce aux efforts exceptionnels de nos employés, le nombre d’incidents OSHA enregistré chaque année pour l’ensemble de la Société a diminué de 50 % depuis 2012 et nous avons obtenu un taux OSHA de classe mondiale de 0,83 en 2014. Notre objectif à long terme, c’est zéro incident, zéro blessure.

L’usine de Baie-Comeau nous aide à nous approcher de ce but grâce à une performance incroyable en matière de sécurité.

Nous sommes fiers d’annoncer que cette usine de papier, située dans la région administrative de la Côte-Nord, au Québec, a officiellement atteint un nouveau jalon : un million d’heures d’exploitation consécutives sans la moindre blessure enregistrable. Pour que leur usine de pâte et de papier soit la première de Résolu à réaliser cet exploit, les employés de Baie-Comeau ont travaillé plus de 500 jours sans enregistrer d’incident.

Nous tenons à féliciter l’équipe de Baie-Comeau et à souligner la contribution de tous ceux qui ont rendu cette réalisation possible.

Bravo Baie-Comeau!

Billets de blogue récents
Employés, Sécurité

Billets de blogue similaires

2 Commentaires. En écrire un nouveau

  • Martin Lavoie
    31 janvier, 2015 04:22

    Est-ce afin d’obtenir ce record que vous avez réduit le personnel du tiers chez-nous a Baie-Comeau? Dans un contexte ou le dollar canadien est aussi bas, nous pensons que la machine 1 devrait tourner afin que vos actionnaires fassent des profits. N’est-ce pas le but de cette compagnie, faire des profits? Quand tout le monde fait de l’argent, c’est le principal…Lorsque la devise canadienne frôle celle des États-Unis, vous n’avez aucun problème a dire a vos employés que c’est presque de la charité d’opéré des usines au Québec…30% de moins dans la ‘,piasse”, ce sont de très gros profits..Reparter la machine 1 et ensuite négocier vos copeaux avec le gouvernement.

    Répondre
  • Martin Thibeault
    3 février, 2015 00:05

    Bravo a tous j’espère que la CIE va vous donner quelque chose en souvenir continuer de faire attentions a vous

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu