Aucun commentaire

Porter assistance aux tortues qui contribuent à la vitalité de nos forêts

Depuis les 200 derniers millions d’années, les tortues ont survécu à la période glaciaire ainsi qu’à un grand épisode d’extinction ayant touché les dinosaures. Bien que le faible taux de survie de leurs œufs constitue une des principales menaces à leur cycle de vie, on attribue aussi leur mortalité à des activités humaines.

L’équipe du Projet Carapace de Conservation de la nature Canada (CNC) indique que pour prévenir le déclin des tortues, il faut protéger davantage les spécimens adultes en réduisant les risques de collisions sur les routes. C’est dans cette optique que Résolu a fait don de 60 000 $ CA sur quatre ans au Projet Carapace de CNC en vue de servir à sensibiliser la population aux risques que courent les tortues.

La concentration de la biodiversité varie dans les forêts que nous exploitons, mais les tortues demeurent un élément important de tout écosystème forestier. Elles se nourrissent de végétaux, d’insectes et de poissons morts, et elles sont elles-mêmes une source de nourriture pour les prédateurs. De plus, elles occupent divers types d’habitats au long de l’année et disséminent les semences par leurs excréments. 

Quand les tortues font leur nid, elles privilégient le sable ou le gravier, qu’elles trouvent tous deux en abondance le long des routes rurales. Selon l’équipe du Projet Carapace, une hausse supérieure à 5 % du taux annuel de mortalité pourrait conduire, à long terme, au déclin de la plupart des espèces de tortues. Voilà où nos gestes individuels peuvent changer les choses.

Si vous roulez à proximité de milieux humides au printemps ou en été, vous pourriez rencontrer une tortue sur la route. Soyez à l’affût, particulièrement en juin! Les femelles se déplacent plus souvent pour trouver un bon lieu de ponte. Vous les verrez peut-être creuser sur les accotements de sable ou de gravier, une activité qui leur coûte souvent la vie. Ralentissez ou arrêtez-vous s’il est sécuritaire de le faire et signalez aux autres conducteurs la présence d’une tortue, afin qu’ils puissent l’éviter. 

Si la tortue est en danger immédiat, vous pouvez lui faire traverser la route. L’équipe du Projet Carapace a préparé une vidéo sur la façon de procéder en toute sécurité. Et pour soutenir les mesures de protection des tortues de l’équipe du Projet Carapace et ses partenaires, remplissez une fiche de signalement de tortue

La protection des habitats naturels desquels dépend une riche biodiversité cadre avec les valeurs forestières que tout le monde respecte. 

Apprenez-en davantage sur notre approche de la conservation et de la biodiversité ici et sur la Journée mondiale de la tortue, le 23 mai, ici.

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.