Pas de commentaire

L’industrie forestière évalue les avantages du véhicule autonome

Les essais de voitures sans conducteur effectués par Google, Tesla et Uber en milieu urbain suscitent actuellement une large couverture médiatique. Ces véhicules technologiques de l’avenir pourraient bien être prédominants dans les rues dès 2030.

L’industrie des produits forestiers évalue aussi les avantages d’utiliser des véhicules autonomes entre les profondeurs de la forêt et la scierie pour accomplir des tâches répétitives.

FPInnovations – vise à appuyer la compétitivité mondiale du secteur forestier canadien – est à tester diverses applications de cette technologie. À la scierie, les véhicules pourraient servir à optimiser la logistique des transports, à éliminer l’équipement en double, à réduire les coûts de main-d’œuvre et à accroître la sécurité des travailleurs. D’ici deux à trois ans, un prototype pour la scierie devrait être prêt et proposer d’autres applications éventuelles.

Prenez connaissance de tous les faits nouveaux au sujet du véhicule autonome dans le bulletin de FPInnovations.

Billets de blogue récents

Billets de blogue similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu