Pas de commentaire

Les drones peuvent-ils contribuer à la préservation des forêts du globe?

Les drones sont de plus de plus présents dans le ciel de nos jours. On s’en sert pour livrer des paquets, prendre des photographies aériennes et faire de la surveillance militaire.

Des chercheurs de l’Université de Géorgie s’affairent actuellement à déterminer si on peut se servir des drones pour estimer les résidus ligneux post-récolte rapidement et de façon fiable. Vous vous demandez de quoi nous parlons?

Il s’agit des déchets ou des débris qui restent dans la forêt après que des travaux de récolte responsable y ont été effectués et ils comprennent tout, des aiguilles de pin aux branches qui pourraient éventuellement devenir une source de biocombustible. L’objectif consiste à séparer ces débris très utiles des autres matières – comme la terre minérale, la végétation et la litière forestière – afin de pouvoir calculer avec précision la quantité qui reste sur le sol et confirmer s’ils peuvent servir de combustible ou être utilisés à d’autres fins.  Par exemple, les organismes de réglementation du gouvernement recommandent souvent que des quantités précises de résidus restent sur place après la récolte pour protéger les habitats fauniques importants ou maximiser la productivité des peuplements forestiers.

Le National Council for Air and Stream Improvement (NCASI) participe au financement de la recherche sur les drones. Pour en savoir davantage sur le NCASI et sur le travail que l’organisme accomplit dans le cadre de ce projet et dans d’autres domaines liés au développement durable pour l’industrie forestière et le secteur des produits forestiers, cliquez ici.

Billets de blogue récents

Billets de blogue similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu