Pas de commentaire

Les familles forestières de Résolu : Nous vous présentons les Creed

D.J. Creed

Nous vivons et travaillons dans des dizaines de collectivités dont la viabilité sociale et économique dépend de la forêt. Notre série de billets intitulée « Les familles forestières de Résolu » présente des gens ayant une longue histoire au sein de l’industrie des produits forestiers. Ce sont des employés, des fournisseurs, des entrepreneurs et des voisins de Résolu qui racontent leur expérience de la gestion des ressources qui leur ont été confiées.

Nous vous présentons aujourd’hui la famille Creed, qui a fondé D.J. Creed Inc., négociant en produits forestiers – bois à pâte, bois de sciage et bois d’œuvre – et fournisseur de l’usine de Catawba de Résolu, en Caroline du Sud, depuis quatre générations.

Dewey James (DJ) Creed II avait 21 ans et étudiait à l’Université de Caroline Sud lorsqu’un événement a changé sa vie. Son père venait de mourir, et on lui demandait de prendre les rênes de l’entreprise familiale. C’était en 2012, et depuis lors, DJ dirige D.J. Creed Inc.

« Les responsables de Résolu devaient trouver difficile de faire affaire avec un jeune de 21 ans, qui, de surcroît, ne connaissait rien d’une entreprise de bois d’œuvre, mais ils ont maintenu nos liens. Ils connaissaient ma situation et m’ont assuré qu’ils me soutiendraient longtemps. Ils ont donc gagné ma confiance dès le départ, mais je m’imagine qu’eux devaient avoir du mal à se fier à un si jeune homme. »

La relation entre la famille Creed et Résolu a commencé il y a plus de 30 ans, au moment où D.J. Creed Inc. est devenu fournisseur de bois de l’usine de pâtes et papiers Catawba. L’arrière-grand-père de DJ, Dewey James Creed premier, avait fondé en 1943 l’entreprise de bois d’œuvre sur des terrains de Camden, en Caroline du Sud. Elle emploie aujourd’hui 65 contractuels et cinq employés administratifs.

Depuis quatre ans à la tête de l’entreprise, DJ est fort impressionné de constater à quel point le secteur du bois d’œuvre est engagé à l’égard de la protection des forêts et des pratiques d’aménagement forestier durable (AFD). Selon lui, ces pratiques contribuent à changer les opinions. Les gens peuvent en effet constater par eux-mêmes que l’on plante plus d’arbres que jamais auparavant, que l’accent est mis sur le reboisement immédiat et que les zones-tampons à proximité des ruisseaux ont une importance croissante.

« Le développement durable est la mesure la plus sensée que nous pouvons prendre pour l’avenir : nous veillons ainsi à préserver tant l’emploi que le papier. Quand je quitterai cette entreprise, je compte bien laisser ces terrains en meilleur état encore que je les ai trouvés. »

Bien qu’il puisse être stressant d’assurer un gagne-pain à 70 personnes, DJ se satisfait de voir leur travail prendre forme. « Certains ouvriers travaillent chez nous depuis 40 ans, et je les considère comme des membres de la famille. De plus, ils m’aident à transmettre le fier héritage des Creed au sein de l’entreprise ainsi que du comté de Kershaw. »

Que réserve l’avenir à DJ et à D.J. Creed Inc.? Compte tenu de la croissance récente du marché du logement et de l’effectif de l’entreprise – le nombre de contractuels est passé de 25 à 65 – DJ a pour objectif de poursuivre l’acquisition de terrains et l’expansion de l’entreprise en créant de bons emplois. « Je veux que l’entreprise se développe d’année en année. Je suis incapable de supporter le surplace. Je dois aller de l’avant. »

Image en vedette de la page Facebook de D.J. Creed.

Billets de blogue récents

Billets de blogue similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu