Pas de commentaire

La majorité des consommateurs préfèrent des communications papier plutôt que seulement électroniques

Paper - Papier

Un récent sondage, commandé par l’organisme Two Sides, révèle qu’un grand nombre de consommateurs américains (79 %) souhaitent pouvoir choisir de recevoir leurs relevés et factures sur support papier, sans frais supplémentaires, parce qu’ils préfèrent des documents davantage permanents.

Selon les constatations du sondage, l’acceptabilité environnementale de l’imprimé et du papier s’est améliorée : 91 % des participants conviennent que l’imprimé et le papier peuvent constituer des moyens de communication écologiquement durables lorsqu’ils sont produits et utilisés de façon responsable.

En outre, 88 % des participants au sondage reconnaissent que lorsque les forêts sont gérées de façon responsable, il est acceptable sur le plan environnemental d’utiliser des arbres pour fabriquer des produits comme du bois pour la construction et du papier pour l’impression.

Parmi les autres principales conclusions du sondage, citons les suivantes :

  • Nombreux sont ceux clients qui remettent en question les slogans des entreprises les incitant à délaisser le papier pour sauver des arbres; les participants croient dans une proportion de 85 % que ces entreprises ne cherchent ainsi qu’à faire des économies de coûts.
  • Bon nombre de gens ont besoin d’une option papier et ne veulent pas avoir seulement l’option électronique; les participants veulent à 79 % opter pour l’option papier en raison de la facilité de lecture sur papier, par opposition à l’écran.
  • L’impression à domicile continue : 52 % des participants impriment eux-mêmes une partie ou la majorité de leurs relevés et factures.
  • Bien que l’imprimé et le papier soient considérés par une proportion de 91 % des participants comme des moyens de communication durables lorsqu’ils sont produits de façon responsable, il subsiste chez 78 % des préoccupations au sujet des incidences de la production du papier sur les forêts.
  • Ajoutant à cette perception, 55 % des participants croient que la superficie des forêts américaines a diminué, alors que – selon le service des Forêts du département de l’Agriculture des États-Unis – depuis les 60 dernières années, le volume de bois a en fait augmenté de 58 %, et la superficie, de 3 %.

 

Apprenez-en davantage sur Two Sides et consultez le rapport de ce sondage en cliquant ici.

Billets de blogue récents

Billets de blogue similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu