Pas de commentaire

Le gouvernement fédéral réfute de nouveau les mythes au sujet de la foresterie

Mythes vs faits

Vous voulez savoir quand le Canada cessera de récolter des arbres? Jamais. C’est la réponse que donne un nouveau document d’information qu’utilise Ressources naturelles Canada (RNCan) pour décrire la rigueur des politiques d’aménagement forestier du Canada, qui sont parmi les plus sévères au monde.

Ce document d’information fait partie d’une nouvelle série qui vise à aider l’industrie des produits forestiers à faire sa propre promotion et à fournir des réponses concises et cohérentes  pour faire face aux campagnes de désinformation. (Pour en savoir plus sur les mythes au sujet de la foresterie, consultez le billet publié en juillet sur notre blogue et intitulé La plus grande menace pour la forêt boréale, c’est la désinformation.)

C’est un outil important parce que les mythes au sujet de la foresterie sont comme des incendies de forêt : quand on croit en avoir éteint un, il reprend de la force. Par exemple, quelques lecteurs savent peut-être déjà que les activités de foresterie ne sont pas synonymes de déforestation (en fait, 100 % des secteurs récoltés doivent être régénérés). Or, les mythes de ce type persistent parce que certains utilisent des images de coupes à blanc pour décrire la déforestation.

L’industrie des produits forestiers continue de réagir à cette méconnaissance, mais il est certain que ça nous aide quand le gouvernement fédéral nous fait parvenir une lettre comme celle que nous avons reçue en juillet et dans laquelle il remercie Résolu et Richard Garneau, son président et chef de la direction, pour le leadership dont il fait preuve dans le domaine du développement durable et confirme que le gouvernement est fermement résolu à dissiper les mythes et « continuera de mobiliser les clients de produits forestiers canadiens et d’autres intervenants partout au pays, aux États-Unis et en Europe pour veiller à la bonne compréhension des faits au sujet de la très forte performance environnementale du Canada dans le secteur forestier. »

Voyez par vous-mêmes dans la lettre.

Billets de blogue récents

Billets de blogue similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu