3 Commentaires

Des discussions inclusives avec les gens de la région boréale

Travailleurs forestiers qui discutent

Nous trouvons encourageant de lire les récents commentaires de Greenpeace selon lesquels l’organisme est prêt à amorcer un dialogue avec les collectivités nordiques, les travailleurs, les Premières Nations et les gouvernements afin de trouver des solutions durables à long terme pour la forêt boréale. Il est clair que Greenpeace a entendu le point de vue des gens de la région boréale.

Résolu a toujours prôné l’importance de discussions inclusives, de négociations et de solutions de compromis élaborées en collaboration avec les gouvernements, les collectivités, les travailleurs et les Premières Nations pour obtenir les résultats les plus durables. Nous nous réjouissons donc de ce changement d’attitude de la part de Greenpeace.

Le forum approprié pour ces discussions est l’EFBC – avec une table élargie qui inclut les divers intervenants avec qui Greenpeace a finalement accepté de discuter. Depuis deux ans, pendant que Greenpeace s’est retiré du processus de l’EFBC, sous de faux prétextes, et a lancé sa campagne contre Résolu, la Société a soutenu les efforts déployés par les gouvernements pour réunir les gens les plus touchés par ces décisions dans le cadre d’un processus de collaboration qui permet à tout le monde de s’exprimer.

Maintenant que Greenpeace convient que les solutions durables à long terme ne viendront que si toutes les parties prenantes peuvent participer pleinement à ces conversations, nous sommes impatients de voir l’organisme revenir à la table de l’EFBC et s’engager à respecter les règles qui la régissent.

C’est dans cet esprit que Résolu accueille favorablement la reprise des discussions, avec la participation pleine et entière des gouvernements, des collectivités, des travailleurs et des Premières Nations. En même temps, nous demandons à Greenpeace de confirmer sa participation au processus.

Billets de blogue récents

Billets de blogue similaires

3 Commentaires. En écrire un nouveau

  • Enfin, Greenpeace va finir par comprendre qu’il faut s’assoir à la table pour dialoguer et non le contraire.

    Répondre
  • Bonjour.

    Je constate que cet article date de l’année dernière.Est-ce que le problème s’est réglé?

    Répondre
  • Bryan Larocque
    19 août, 2015 13:09

    OK mais ne plié pas trop devant Greenpeace. Et si ils continuent leur désinformation envers Résolu poursuivez-les en cours! Ils sont multimillionnaire financé par les américains. Pensez aux familles qui vont se retrouver sans emplois. D’autre pays font pire mais Greenpeace est toujours sur le dos du Canada, un petit tour en Russie leur ferait du bien, Poutine lui il sait comment les faire taire!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu