Pas de commentaire

Vous vous demandez comment agir de manière écologique? Vous n’êtes pas les seuls, selon un sondage

Comment agir de manière écologique

Quatre aspects du développement durable rendent les consommateurs perplexes

La plupart d’entre nous pensons à l’impact environnemental des produits que nous achetons. Ce savon à vaisselle contient-il du phosphate? Ce papier renferme-t-il des matières recyclées? Cette information est très importante et elle influence nos décisions d’achat.

Or, selon les résultats d’un nouveau sondage mené aux États-Unis, même si les répondants pensent au développement durable quand ils font des achats, ils ont des hésitations quand ils en viennent aux détails.

Ce sondage national, mené par Taylor Nelson Sofres (TNS) Global, a été réalisé auprès d’un échantillon représentatif de 2500 adultes. Il a permis de découvrir qu’il existe quatre aspects au sujet desquels les entreprises qui s’intéressent au développement durable devraient fournir plus d’explications :

1. La moitié des répondants se contentent de regarder l’emballage et ne pensent pas aux matières premières utilisées.
Le sondage a révélé que les Américains se préoccupent assez de la pollution de l’air (77 %), des sites d’enfouissement et des déchets (70 %) et du déboisement (69 %). Plus de la moitié des Américains essaient d’agir en conséquence en cherchant des produits dont les emballages comportent des symboles visibles indiquant qu’ils ont été fabriqués de façon responsable. Toutefois, seulement 51 % des Américains pensent souvent aux matières premières qui entrent dans la fabrication des produits qu’ils achètent. Autrement dit, les gens se préoccupent des effets, mais ils ne se questionnent pas sur les causes.

2. Seulement le quart des répondants savent vraiment ce qui doit être placé dans un bac de recyclage.
Les Américains sont eu faveur du recyclage, mais la confusion règne sur ce qui doit aller dans les bacs bleus. Même si 83 % des répondants reconnaissent le symbole du recyclage, seulement 26 % d’entre eux sont tout à fait certains des produits et des matières qu’ils peuvent placer dans leur bac. Les consommateurs doivent passer à l’étape suivante : transformer leurs bonnes intentions en gestes concrets.

3. La moitié des répondants pensent qu’acheter du papier recyclé est la meilleure façon de protéger les forêts.
49 % des répondants croient que lorsque vient le moment d’acheter du papier, opter pour du papier recyclé est la meilleure façon d’assurer la protection des forêts. Or, la fibre recyclée ne constitue qu’une partie de l’équation. La fibre vierge produite de façon responsable est tout aussi importante. Bien que les Américains ne le reconnaissent pas, la fibre certifiée joue un rôle crucial dans la préservation des forêts parce que les organismes indépendants comme la Sustainable Forestry Initiative® (SFI®) imposent des normes sévères pour assurer des méthodes de récolte responsables. Grâce aux pratiques d’aménagement forestier durable, aux règlements gouvernementaux stricts et aux structures d’application rigoureuses, la superficie forestière totale aux États-Unis est stable depuis une centaine d’années et le taux de déboisement annuel au Canada est inférieur à 0,02 %; de plus, ce taux est principalement lié à des activités autres que la récolte forestière.

4. Il n’existe pas de consensus sur la meilleure source de conseils sur le développement durable.
Il n’y a aucun doute que les Américains veulent obtenir des conseils sur les produits les plus écologiques, mais il n’existe pas de consensus sur qui est le mieux placé pour fournir les réponses. Les répondants se fient à une variété de sources, allant des pairs aux sites de nouvelles en ligne. 21 % d’entre eux écoutent les organisations non gouvernementale de l’environnement (ONGE), 24 % font confiance aux entreprises qui ont une bonne réputation en la matière, 31 % en discutent avec leurs proches et 26 % croient aux organismes de certification indépendants. Avec autant de sources différentes qui se contredisent parfois, il est souvent difficile de prendre la bonne décision.

Si le sondage vous intéresse, allez lire notre récent billet sur ce qui motive vraiment les décisions des acheteurs de bois.

Billets de blogue récents

Billets de blogue similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu